Jeunesse En Sursis : Critique

Critique de Jeunesse En Sursis // Masha effectue sa dernière année de lycée au côté de ses deux meilleurs amis. Lorsqu’elle tombe amoureuse, la jeune fille timide et marginale doit sortir de sa zone de confort. Une histoire universelle sur la jeunesse ukrainienne qui trouve une résonance particulière dans le contexte actuel.

Fairytale : Critique

Critique de Fairtyale // l était une fois deux vagabonds... Non... Ils étaient trois... Mais non, quatre... Il y en a eu d’autres, nombreux et différents... Je les avais connus. Longtemps. Des années durant. Et puis, une chose s’est passée et ils ont disparu. Leur voix se faisaient entendre dans la nuit, des fragments de questions complexes, des hurlements de millions de voix… Une excitation inexplicable m’étreignait.

Ennio : Critique

Critique de Ennio // A l’âge de 8 ans, Ennio Morricone rêve de devenir médecin. Mais son père décide qu’il sera trompettiste, comme lui. Du conservatoire de musique à l’Oscar du meilleur compositeur, l’itinéraire d’un des plus grands musiciens du 20ème siècle.

How To Save A Dead Friend : Critique

Critique de How To Save A Dead Friend? // Marusya et Kimi, amoureux inséparables, passent à l'âge adulte alors que les rêves autoritaires de la Russie s'installent. En tournant l'appareil photo de Marusya sur eux-mêmes, ils capturent l'anxiété euphorique de leur jeunesse, brûlant la chandelle par les deux bouts - mais alors qu'une lumière brûle plus fort, l'autre pourrait s'éteindre à jamais. Le message d'une génération réduite au silence.

Another Spring : Critique

Critique de Another Spring // L'éradication de la variole représente l'un des plus grands triomphes de la médecine moderne, mais en 1972, un chapitre peu connu de l'histoire de cette épidémie s'est joué en Yougoslavie.

The Sadness : Critique

Critique de The Sadness // Alors que Taïwan succombe à une pandémie virale qui transforme des citoyens pacifiques en maniaques sadiques et sanguinaires, un jeune couple doit se battre pour être réuni avant d'être infecté.

Aftersun : Critique

Critique de Aftersun // Dans la promiscuité estivale d’un camping balnéaire, un trio d’adolescentes épie un saisonnier dépressif qui se déguise en ours pour être la mascotte du camping. Leur imaginaire, stimulé par le récit glaçant d’un rapt d’enfant survenu quelques décennies plus tôt, les porte à se convaincre que quelque chose de louche se trame autour de l’homme.

X14 : Critique

Critique de X14 // Liz, la trentaine, vit dans son appartement de banlieue parisienne avec son chat et son robot domestique. Entre un Godldorak pacifiste et une créature protectrice sortie du Studio Ghibli, crête tendance punk et deux leds bleues en place des yeux, X14 s’occupe du foyer.Il est mélomane, affectueux et un poil jaloux. Elle, grande, mince, peau diaphane et regard translucide, vit avec un cœur artificiel et attend une greffe sans trop y croire.

A Tale Of Filipino Violence : Critique

Critique de A Tale Of Filipino Violence // Philippines, 1974 : alors que Marcos assied de plus en plus fermement son régime oppressif suite à l’instauration de la loi martiale en 1972, Servando Monzon III, héritier de l’hacienda et des affaires familiales de son puissant clan, refuse de capituler face aux desseins du dictateur de contrôler le pays.